Blog

Comment soulager une épine calcanéenne avec des semelles orthopédiques ?

La voûte plantaire peut être concernée par la présence d’épines calcanéennes. Ces dernières sont le résultat d’une action mécanique excessive agissant continuellement sur l’aponévrose plantaire. Le remède à ces maux se trouve dans le dispositif médical que représentent les semelles orthopédiques. Elles soutiennent la plante des pieds et soulagent l’inflammation au niveau du talon. Voici quelques explications à ce sujet.

Épine calcanéenne : qu’est-ce que c’est ?

L’épine calcanéenne, également nommée l’épine Lenoir, est une grosseur située sous le talon. L’inflammation de l’aponévrose plantaire semble être la cause de cette pathologie. Il s’agit d’une membrane reliant le talon et les orteils, permettant au pied d’être naturellement en mouvement.

En définitive, la douleur ne résulte pas de l’épine calcanéenne. Elle provient plutôt de la surtension du tissu musculaire appelé « aponévrose plantaire ». C’est cette irritation qui provoque la formation de l’épine au niveau du calcanéum. Elle se positionne souvent au niveau supérieur de l’os du talon, sur l’implantation du tendon d’Achille ou derrière le pied.

En forme d’épine, la calcification osseuse se caractérise par des douleurs lancinantes au talon. On peut l’interpréter comme un clou planté dans le muscle. Ainsi, la marche s’avère difficile lorsque le pied touche le sol, au point que la jambe peut boîter à un moment. Cela peut même occasionner quelques complications. L’inflammation est identifiée au repos ou lors d’une posture assise. Elle peut aussi durer une journée en fonction de la calcification osseuse.

De nombreux facteurs peuvent expliquer l’apparition de l’épine calcanéenne. Tout d’abord, les activités physiques telles que les sauts ou les courses peuvent être à l’origine de cette pathologie. Ces types d’exercices physiques provoquent en effet l’étirement régulier de l’aponévrose plantaire. Les pieds plats ou creux rencontrent souvent ce type de problème. L’épine se forme également à cause des chaussures aplaties ou des semelles rigides. Enfin, l’obésité ou un poids excessif fait partie des causes de cette inflammation.

Soulager et maintenir le pied, la hanche, le dos, le genou

Les maladies comme l’arthrose se manifestent souvent au niveau du dos, de la hanche, du genou et du pied. Les semelles orthopédiques apaisent les douleurs arthrosiques. Elles sont fabriquées par des podologues et sont adaptées à chaque type de pied.

Pour soutenir le pied correctement, il existe des semelles orthopédiques viscoélastiques. Ces dernières aident les personnes qui souffrent d’arthrose de la hanche ou du genou. Comment se fait-il que les semelles peuvent agir sur les autres parties du corps ? Les pieds ont pour rôle d’équilibrer la station debout et assise du corps humain. Chaque articulation peut se stabiliser grâce à des éléments placés sous la voûte plantaire.

Les semelles orthopédiques peuvent être bénéfiques pour la calcification des os. Elles soulèvent le talon, permettant d’affermir la biomécanique de l’organisme. De ce fait, le pied n’exerce aucune tension causant l’étirement de l’aponévrose plantaire. Concrètement, les semelles effectueront un travail mécanique sur les pieds, pour soulager l’épine Lenoir. Elles sont confectionnées avec diverses matières souples comme le silicone ou le gel. Leur fabrication est pensée de sorte qu’elles puissent protéger la plante des pieds contre tous types de collision lors de la marche.

Le traitement par semelles orthopédiques est un dispositif médical sur mesure. Cela permet de soigner efficacement l’épine calcanéenne du talon. En enveloppant les deux côtés de la voûte plantaire, le talon est amené à rester dans le bon axe pour s’appuyer correctement sur le sol. De plus, les semelles orthopédiques s’adaptent à tout type de morphologie du pied.

Les semelles orthopédiques est-ce que ça marche ?

Recommandées par les médecins, les semelles constituent une solution efficace pour soulager l’épine calcanéenne. Pour tout type de maladie podologique, les patients sont amenés à employer ces dispositifs. Ils sont tout aussi utiles pour apaiser l’aponévrose plantaire. Il est possible de les faire fabriquer. Pour ce faire, il faut se baser sur les mesures pour les chaussures. Les pédicures-podologues doivent concevoir des prothèses épaisses. La finalité est que la guérison de l’épine est assurée par le rehaussement des talons.

Grâce aux semelles orthopédiques, l’aponévrosite plantaire se remet plus rapidement. En effet, elles empêchent le tissu musculaire de trop s’étirer. De plus, ces dispositifs placent les pieds précisément dans l’axe approprié. Non seulement, ils amortissent les chocs causés par la marche mais ils disposent aussi de talonnettes. Ces dernières aident à apaiser l’épine calcanéenne.

Il existe des méthodes suivies par les podologues pour la conception des semelles orthopédiques. Premièrement, ils effectuent une analyse pour déterminer exactement l’ampleur de l’inflammation du talon. Ensuite, le praticien en pédicurie moule la forme des pieds. La création des semelles se fait à l’aide d’une machine spéciale. Les patients souffrant de l’épine calcanéenne bénéficient également d’un élément correcteur au niveau de la semelle.

Les chaussures orthopédiques contribuent à réduire la tension exercée sur l’aponévrosite plantaire d’insertion. Elles apportent le confort que recherche la voûte plantaire en cas d’inflammation constamment douloureuse. Par conséquent, le choix des chaussures est crucial pour soulager le talon en appui sur le sol. À noter que ces semelles spécifiques conviennent davantage aux paires flexibles et légères. D’autant plus qu’elles absorbent facilement les vibrations lors de la marche.